le-diagnostic-dpe

DEVIS
DIAGNOSTIC
IMMOBILIER

devis-gratuit


Nos partenaires
Immobiliers

Diagnostic electrique


diagnostic-electrique

Diagnostic électrique

- Depuis le 1er janvier 2009, un examen de l’installation électrique de plus de quinze ans, doit être réalisé en cas de vente d’un logement.


Le rapport de contrôle de votre installation électrique est un des éléments qui sera introduit dans votre dossier de diagnostic technique (DDT).


L’installation électrique est une référence et un critère important lors de la vente et l’achat d’un bien immobilier.


Le diagnostic de l’installation électrique a pour but :


- De vérifier l'état et le fonctionnement des appareils de protection, les disjoncteurs différentiels et que le diamètre des conducteurs soit respecté.


- Vérifier la résistance de la terre, que tous les circuits sont reliés à la terre et que les éléments la composant sont aux normes en vigueur.


- Que les régles liés aux salles de bains et pièces d'eau soit mise en oeuvre



Son objectif principal est d’informer l’acheteur de l’état de l’installation électrique du bien qu’il achéte :


  • Ainsi la transaction immobilière peut ainsi être effectué dans la transparence et sans vice-cachés.

Le propriétaire et vendeur doit le fournir au futur acquéreur au plus tard à la signature de la promesse de vente.


Le rapport qui est remis par l'opérateur de diagnostic électrique a une durée de validité de 3 ans.

Pour les rapports qui indique des anomalies, aucunes obligations de travaux n'est éxigées pour la vente.

 

 

 

Notre opérateur en diagnostics immobiliers est certifié par un organisme accrédté.
Nous disposons des outils techniques et du savoir-faire indispensables à la réalisation de l'expertise de votre bien immobilier.

Si vous êtes en possession d'une attestation de conformité Consuel de moins de 3 ans, vous n'êtes pas dans l'obligation de réaliser le contrôle de votre installation électrique, le document officiel qui vous a été remis par l’installateur sera a présenter en cas de vente de votre logement et à la signature de l’acte chez le notaire.